La biodiversité, c'est quoi?

Découvrir la biodiversité - Laurent Mignaux / Terra

Crédit : Laurent Mignaux / Terra

La biodiversité, c'est le tissu vivant de notre planète. Nous, humains, appartenons à une espèce qui constitue l’un des fils de ce tissu.

La biodiversité, c'est le tissu vivant de notre planète. Cela recouvre l’ensemble des milieux naturels et des formes de vie (plantes, animaux, champignons, bactéries…) ainsi que toutes les relations et interactions (coopération, prédation, symbiose…) qui existent, d’une part, entre les organismes vivants eux-mêmes, d’autre part, entre ces organismes et leurs milieux de vie. Nous, les humains, appartenons à une espèce – Homo sapiens – qui constitue l’un des fils de ce tissu.

L’usage du mot biodiversité est relativement récent mais la biodiversité, elle, est très ancienne : la diversité biologique actuelle est le produit de la longue et lente évolution du monde vivant sur l’ensemble de la planète, les premiers organismes vivants connus datant de près de 3,5 milliards d’années.  

Trois niveaux interdépendants

La notion même de biodiversité comprend trois niveaux interdépendants.

  • La diversité des milieux de vie à toutes les échelles (les écosystèmes) : des océans, prairies, forêts… au contenu des cellules (pensons aux parasites qui peuvent y vivre) en passant par la mare au fond de son jardin ou les espaces végétalisés en ville.
  • La diversité des espèces qui vivent dans ces milieux, qui sont en relation les unes avec les autres (prédation, coopération…) et avec leurs milieux de vie.
  • La diversité des individus au sein de chaque espèce : autrement dit, nous sommes tous différents ! Les scientifiques parlent de diversité génétique pour ce troisième niveau.

Présentation des principaux écosystèmes en France

 

La France métropolitaine est dotée d'une riche diversité des habitats naturels et des espèces qu’elle abrite. L’amélioration continue de la qualité des données collectées et de leur partage contribue à une meilleure connaissance de l’état des écosystèmes en France. Toutefois, des lacunes demeurent à la fois sur certaines zones géographiques et groupes taxonomiques qui manquent de prospection sur le terrain. Présentation des six grands types d’écosystèmes.

Au niveau mondial, la France est constituée d’un ensemble d’écosystèmes marins et littoraux diversifiés répartis sur l’ensemble du globe et qui composent la deuxième plus grande zone économique exclusive (ZEE) au monde.

Elle accueille près de 10 % des surfaces de récifs coralliens dans le monde. Elle est un des rares États européens à accueillir des écosystèmes tropicaux sur son sol, dont la forêt tropicale guyanaise. La France est ainsi présente sur 5 des 36 points chauds de la biodiversité mondiale : Méditerranée, Caraïbes, Océan Indien, Polynésie et Nouvelle-Calédonie.

Au niveau européen, la France métropolitaine couvre quatre des cinq grandes régions biogéographiques européennes et plus de 80 % des écosystèmes européens y sont représentés. 

 

Au-delà de cette typologie, rappelons que les sols constituent l’un des écosystèmes les plus complexes de la nature : ils abritent des milliers d’organismes différents qui interagissent et contribuent aux cycles globaux qui rendent possible la vie. Cette biodiversité reste peu connue du fait qu’elle est en grande partie invisible à l’œil nu. Or, il y a plus d’organismes vivants dans une poignée de terre que d’humains sur Terre  (représente ¼ de la biodiversité de la planète) !