Mobilisation pour le Congrès mondial de la nature

Cette année, la France accueille le Congrès mondial de la nature de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Organisé tous les quatre ans, cet événement majeur doit contribuer à inscrire la biodiversité dans une stratégie nationale et mondiale. Rendez-vous du 3 au 11 septembre 2021 à Marseille.

Manifestation internationale majeure dans le domaine de la biodiversité, ce Congrès réunit des acteurs du monde entier pour définir les priorités et guider les actions de conservation et de développement durable. Il mobilise des experts de la protection de la nature issus de tous les secteurs : monde politique, recherche, associations et grandes organisations internationales, mais aussi entreprises et citoyens. 

Initialement prévu pour juin 2020, cet événement été reporté en raison de la pandémie de COVID-19. Il se tiendra du 3 au 11 septembre 2021 au Parc Chanot de Marseille, sous un format hydride qui permettra d’assister à certains événements à distance.

Cette année, le Congrès constitue une étape cruciale pour appuyer les négociations attendues à la 15e conférence des parties (COP15) de la Convention sur la diversité biologique, qui permettra de définir un cadre international mettant un terme à l’érosion de la biodiversité d’ici 2030.

7 enjeux majeurs

Le Congrès mondial de la nature de l’UICN couvrira sept thèmes :

  • Gérer les paysages et les territoires pour la nature et les humains
  • Conserver l’eau douce pour préserver la vie
  • Restaurer la santé des océans
  • Accélérer l’atténuation et l’adaptation pour faire face aux dérèglements climatiques
  • Soutenir les droits et assurer une gouvernance efficace et équitable
  • Optimiser les systèmes économiques et financiers pour la durabilité
  • Faire progresser le savoir, l’apprentissage, l’innovation et la technologie

Des espaces dédiés à la mobilisation

Le Congrès mondial de la nature de l’UICN, ce sont plusieurs espaces dédiés à la mobilisation, qui se tiendront au Parc Chanot de Marseille.

Espaces ouverts au grand public

Les Espaces générations nature : la biodiversité à portée de tous

Nouveauté proposée par la France, ces espaces imaginés comme un village de la biodiversité accueillent gratuitement et sans inscription le grand public et mettent en lumière les projets d’acteurs et citoyens français engagés pour la préservation de la biodiversité. Ils proposent des ateliers créatifs et pédagogiques, des expérimentations, des animations immersives, des expositions, des films ou encore des conférences. Ces espaces seront ouverts du 4 au 11 septembre.

Le Hall d’exposition: pour découvrir la diversité du monde et des cultures

Lieu de rencontres et d’échanges pour les publics, les congressistes et les personnalités invitées, le Hall d’exposition permet aux exposants de présenter leurs recherches, innovations et autres travaux. Il réunit des pavillons et des stands d’acteurs et de pays, y compris le Pavillon France. Cet espace sera ouvert du 4 au 9 septembre. Avant 10h00 et après 17h30, les événements seront exclusivement réservés aux congressistes.

Espaces réservés aux congressistes

Le Forum 

Consacré aux débats publics, il permet aux acteurs du monde entier - gouvernements, société civile, peuples autochtones, monde économique, milieu universitaire - de débattre et développer des solutions aux problèmes mondiaux les plus pressants en matière de protection de la nature et de développement durable. 

L’Assemblée des membres 

Organe de décision chargé de prendre les décisions communes sur les questions de conservation et de développement durable, elle rassemble plus de 1 300 membres de l’UICN, représentant plus de 160 pays : États, agences gouvernementales, agences de développement économique, institutions scientifiques et universitaires, associations d'entreprises, organisations de la société civile et des peuples autochtones.

Afin de permettre la participation du plus grand nombre, l’UICN et le Gouvernement français se sont entendus sur un format « hybride », c’est-à-dire un ensemble d’événements en présentiel avec possibilité de participation à distance et virtuels. Ce format permettra l’accueil sur place à Marseille des acteurs de la biodiversité et la participation à distance de ceux qui ne pourront pas se déplacer, dans le respect des règles sanitaires en vigueur.