Le

Natures humaines - la série : à la découverte des prairies humides

Qu’est-ce qu’un « producteur de biodiversité » ? Comment les agriculteurs travaillent-ils avec les gestionnaires de l’eau et des parcs naturels pour maintenir l’équilibre d’un milieu très particulier : les prairies humides ? Ce nouvel épisode de la série Natures humaines nous entraîne au cœur du marais du Cotentin et du Bessin, à la rencontre de François Rihouet, éleveur et producteur de lait, Bertrand Flambard, président de l'association syndicale des bas-fonds du bassin la Douve et d’Emmanuelle Bouillon, conservatrice au parc naturel régional des marais du Cotentin et du Bessin.

Un écosystème de prairie humide est un milieu ouvert, caractérisé par la présence de l’eau qui peut le recouvrir une partie de l’année, et génère une mosaïque de milieux et de végétations. L’agriculture, ainsi que la bonne gestion de l’eau, sont cruciales pour maintenir son équilibre.

La tourbe nous renseigne sur le passé… pour mieux préserver les milieux à l’avenir !

Une des manières de connaître l’histoire d’un site comme les prairies humides tourbeuses est de regarder son sol. Dans la réserve naturelle nationale de la Sangsurière, par exemple, les tourbes forment une colonne d’environ 10 mètres d’épaisseur. En lisant cette colonne, les scientifiques sont capables de retracer l’histoire des climats depuis 9000 ans ! Regarder dans le passé permet de mieux connaître, et donc mieux gérer les sites naturels sur le long terme.

 

 

Natures humaines, c’est une série documentaire en 12 épisodes, une immersion sensorielle au cœur de 12 écosystèmes en compagnie d’acteurs impliqués dans leur gestion, leur préservation et leur valorisation. Revoir l’épisode précédent, sur la forêt tropicale humide.

Ce reportage a été tourné au mois de juillet 2021, en respectant le protocole sanitaire alors en vigueur. Continuons de respecter les gestes barrières. Continuons de porter un masque partout où il est recommandé par les autorités scientifiques.