Le

98 nouveaux Atlas de la Biodiversité Communale pour préserver le patrimoine des territoires

Crédit : Arnaud Bouissou / Terra

Près de 100 nouveaux Atlas de la Biodiversité Communale (ABC) vont voir prochainement le jour grâce au soutien de l’Office français de la biodiversité (OFB) et aux moyens du plan France Relance. La démarche d’Atlas de la Biodiversité Communale (ABC) permet à une commune de connaître, préserver et valoriser son patrimoine naturel.

Qu’est-ce qu’un Atlas de la Biodiversité Communale ?

L’ABC est élaboré à partir d’un inventaire précis et cartographié des habitats, de la faune et de la flore, avec l’appui d’une équipe d’experts pluridisciplinaires, des acteurs du territoire et des citoyens. Il permet une connaissance précise et chiffrée de la biodiversité et de ses enjeux sur le territoire des communes, pour mieux les intégrer dans les politiques publiques locales.

Parce que mieux connaitre, c’est mieux protéger, les Atlas de la Biodiversité Communale, sont des outils essentiels de mobilisation et de passage à l’action pour préserver la biodiversité et nos paysages. Les ABC rassemblent élus, citoyens et associations autour de projets communs qui valorisent notre patrimoine naturel et nous rendent tous acteurs de la protection de la nature et fiers des richesses de notre territoire. Le plan France Relance accélère le déploiement sur tous les territoires des Atlas de la Biodiversité Communale.

Bérangère Abba, secrétaire d’État chargée de la biodiversité

Depuis 2017, l’Office français de la biodiversité, lance chaque année un appel à projet. Entre 2017 et 2020, ce sont ainsi 153 Atlas de la Biodiversité Communale ont vu le jour sur l’ensemble du territoire, couvrant plus de 1400 communes.

Dans le cadre du plan France Relance, 98 nouveaux lauréats retenus

Suite à un appel à projets lancé début janvier 2021, 98 nouveaux lauréats ont été retenus à l’issue d’une phase de sélection régionale puis nationale. 

En métropole, ce sont donc 98 nouveaux projets d’ABC impliquant 769 communes qui débuteront dès juillet 2021 pour une durée de 2 ans. Trois projets d’ABC ont également été retenus en Polynésie Française et Nouvelle Calédonie, ce qui porte à 273 le nombre de démarches ABC soutenues par les crédits de l’État, couvrant environ 2200 communes françaises.