Le

2018 - 2030 : Stratégie Nationale de lutte contre la Déforestation Importée

Crédit : Arnaud Bouissou / Terra

La Stratégie Nationale de lutte contre la Déforestation Importée a été adoptée le 14 novembre 2018 pour mettre fin en 2030 à l’importation de produits forestiers ou agricoles non durables. La France se positionne alors comme leader dans le domaine de la lutte contre la déforestation importée en proposant la première initiative de ce type.

L’objectif de cette stratégie est d’amener chaque acteur (producteurs, entreprises, investisseurs, consommateurs) à faire évoluer ses pratiques pour diminuer la déforestation. 

Pourquoi est-ce si important de protéger nos forêts ?

Selon la FAO (l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture), la superficie forestière mondiale a été réduite de 129 millions d'hectares, soit deux fois la superficie de la France ou près de huit fois la superficie de la forêt française métropolitaine, sur la période 1990-2015 :

  • la production agricole et l'élevage constituent la première cause de déforestation à l’échelle mondiale et un tiers de cette production est destinée à l'exportation ;
  • une étude de 2013 de la Commission européenne sur l'impact de la consommation européenne sur la déforestation montre que les pays européens sont responsables de plus du tiers de la déforestation liée au commerce international de produits agricoles.  

Nos forêts sont vitales pour nous garantir un bon équilibre de vie : elles contribuent, en séquestrant le carbone, à la lutte contre le changement climatique, atténuent les événements climatiques extrêmes, filtrent l’eau et offrent une protection contre les inondations. De plus, les forêts abritent une biodiversité remarquable : 75 % des espèces vivantes s’y trouvent ; elles sont le lieu de vie de communautés autochtones et fournissent un revenu à plus de 1,6 milliard de personnes.

Quels sont les produits qui contribuent le plus à la déforestation importée ?

  • Huile de palme : les plantations de palmier à huile seraient directement responsables d’environ 15 % de la déforestation totale mesurée entre 1990 et 2015 en Indonésie et 40 % en Malaisie
  • Soja 
  • Cacao
  • Caoutchouc naturel 
  • Boeuf et ses co-produits : l’élevage bovin serait responsable de 60 % des déforestations tropicales. Cette responsabilité est concentrée sur l’Amérique latine, continent où le poids du secteur agricole dans la déforestation est aussi le plus élevé (71,5 %)
  • Bois et produits dérivés : le bois consommé dans le monde provient généralement de forêts naturelles ou de plantations. Près de 40 % de la production mondiale de bois est à destination de la filière papetière.

Qu'est-ce que la déforestation importée ?

Il s'agit de l'importation de matières premières ou de produits transformés dont la production a contribué, directement ou indirectement, à la déforestation, à la dégradation des forêts ou à la conversion d’écosystèmes naturels en dehors du territoire national.